SEDI : Syndicat Départemental d'énergies de l'Indre
Missions
 
Missions
Concours Ecoloustics Mentions Légales
Le Syndicat réalise les travaux d'extensions, de renforcements, de sécurisations et de dissimulations des réseaux de distribution en basse tension en régime rural sur l'ensemble du département de l'Indre.

Le Syndicat réalise également les travaux de dissimulations des réseaux de distribution en basse tension en régime urbain.
Le régime urbain est composé des communes suivantes : Ardentes, Buzançais, Chabris, Châteauroux, Châtillon sur Indre, Déols, Issoudun, La Châtre, Le Blanc, Le Poinçonnet, Reuilly, Saint-Gaultier, Saint-Maur et le Syndicat Urbain de Saint-Marcel (Argenton sur Creuse, Le Pêchereau, Saint-Marcel).


Toutes les opérations se déroulent en trois phases :
    - une phase ETUDE
    - une phase PERMIS DE CONSTRUIRE
    - une phase TRAVAUX

LES EXTENSIONS DE RESEAU

L'extension de réseaux consiste à prolonger le réseau de distribution afin de desservir de nouveaux clients. L'extension ne comprend pas le raccordement du client au réseau BT. Ce raccordement est réalisé par le concessionnaire. L'extension peut-être réalisée en aérien ou en souterrain.
Voici les principaux financements :

 

 

LES RENFORCEMENTS DE RESEAU

Le renforcement des réseaux est nécessaire suite à une saturation des réseaux, créant des chutes de tension ou un manque de puissance de l'installation des usagers.

Les travaux consistent à créer quelques fois de nouveaux postes de transformation, à augmenter la section des conducteurs des lignes basse tension existantes en utilisant des câbles isolés.

Les projets retenus sont définis par la valeur des chutes de tensions, le nombre d'abonnés concernés et par la vétusté du réseau.

Ces travaux peuvent se réaliser soit en aérien, soit en souterrain.

Les travaux de renforcements aériens sont entièrement à la charge du SDEI (avec l'aide du FACE).

Les travaux de renforcements souterrains sont à la charge du SDEI et de la commune suivant les modalités suivantes :

    - Obligation pour la commune de dissimuler le réseau éclairage public et le réseau France Télécom;- Le SDEI prend à sa charge le montant équivalent du renforcement aérien ;

    - Le SDEI prend à sa charge 64 % du surcoût dû au souterrain.

LES DISSIMULATIONS DE RESEAU

L'effacement des réseaux a pour objet d'améliorer la qualité esthétique des bourgs, en intégrant les lignes électriques dans l'environnement et en préservant les paysages bâtis et non bâtis, tout en assurant la sécurisation de la desserte électrique.

Cette dissimulation accompagne le plus souvent une opération d'aménagement de centre bourg, et peut bénéficier d'une aide de la Région au titre de la politique des "Cœurs de Village".

Pour être éligible, ces travaux doivent s'accompagner de la dissimulation des réseaux d'éclairage public et de France Télécom. La participation du SDEI peut s'élever à hauteur de 64 % (avec l'aide du FACE).

AVANT APRES

LES SECURISATIONS DE RESEAU

Les réseaux BT en fils nus et en fils nus de faible section présentent un risque de défaillance en cas d'intempéries. Pour pallier à ces défaillances, un programme d'aides spécifique a été mis en place avec le soutien du FACE.


Les travaux sont pris en charge par le SDEI.

Vous pouvez télécharger l'intégralité de cette page en cliquant ici

Territoire d'énergie
IGEO Chargelec 36 Plan du site
Mot de passe oublié